La majorité des salariés ont des difficultées à déchiffer leur bulletin de paie et comprendre la logique des variations de leur salaire net.

Cette simulation facilite la compréhension et la vérification des calculs et propose des explications sur les différentes rubriques et modalités de calcul selon les régles de la fiscalité marocaine.


Situation familiale

Vous êtes *

Vous êtes *

Nombre d'enfant en charge légale

Retraite complementaire

Assurance Maladie

Intérêts sur crédit logement

Salaire

Primes et indémnités


Le calcul de l'impôt sur les salaires se base sur le cumul de janvier jusqu'au mois courant, donc la comparaison de votre bulletin avec le résultat du simulateur peut dégager des différences si votre salaire varie d'un mois à l'autre.

Le calcul du salaire net est basé sur:

Prime d’ancieneté

La prime d'ancieneté est une augmentation légale et obligatoire du salaire en fonction de l’ancieneté dans la même entreprise, et selon le barème suivant:

Ancieneté Année Taux

De 0 à 24 mois

Moins de 2 ans 0%

De 25 à 60 mois

Entre 2 et 5 ans 5%

De 61 à 144 mois

Entre 5 et 12 ans 10%

De 145 à 240 mois

Entre 12 et 20 ans 15%

De 241 à 300 mois

Entre 20 et 25 ans 20%

De 301 et plus

Plus 25 ans 25%

Barème de l’impôt sur le revenu au maroc:

Appelé aussi impôt sur salaire est calculé à partir du salaire net imposable en fonction du barème mensuel ci-dessous.

Tranche de revenu par année

Tranche de revenu par année Taux applicables Forfait à déduire

Jusqu’a 30 000

0 0

De 30 001 à 50 000

10% 3 000

De 50 001 à 60 000

20% 8 000

De 60 001 à 80 000

20% 14 000

De 80 001 à 180 000

34% 17 200

Au - delà de 180 000

38% 24 400

Tranche de revenu par mois

Tranche de revenu par mois Taux applicables Forfait à déduire

Jusqu’a 2 500

0 0

De 2 501 à 4 166.67

10% 250

De 4 167 à 5 000

20% 666.67

De 5 001 à 6 666.67

30% 1 166.67

De 6 667 à 15 000

34% 1 433.33

Au - delà de 15 000

38% 2 033.33

Les frais Professionnelles

Ces frais s’entendent de ceux de nature professionnelle qui sont habituellement engagés par le salarié pour l’exercice normal de sa fonction ou de son emploi.

Dans le cas général, ces frais font l’objet d’une déduction forfaitaire calculée au taux de 20% sur le revenu brut imposable tel que prévu à l’article 56 du code général des impôts, à l’exclusion des avantages en argent ou en nature, et sans que cette déduction puisse excéder 30 000 DH par an.


Assurance retraite et cotisations CNSS, AMO part salariales

Pour la CNSS la cotisation est de 4.48% du salaire net impôsable ce dernier etant plafonné à 6000.00 dirhams.
La cotisation de l'AMO est de 2.26%.

Les retenues supportées pour la constitution de pensions ou de retraites:(CNSS/ CIMR/CMR/ASSURANCE RETRAITE...) dans la limite de 50% du salaire net impôsable à compter du 01/01/2015.

Interêts sur crédit logement

Au sens de l’article 92-I-28° du code général des impôts, il faut entendre par logement social, une unité de logement dont la superficie couverte et la valeur immobilière totale n’excèdent pas respectivement cinquante (50) à cent (100) m2 et deux cent cinquante mille (250 000) dirhams hors taxe sur la valeur ajoutée.

Lorsqu’il s’agit de crédits de financement du logement principal dont la valeur dépasse 250000 dh, la déduction est plafonnée à 10 % du salaire net impôsable.


Les éléments éxonérés du salaire

Consultez l'article 57 du code général des impôts.

Les éléments impôsables du salaire

Consultez l'article 58 du code général des impôts, vous pouvez aussi télécharger la parite de la note circulaire 717 relative cet article quiet qui contient plus de détails.


A propos

Fiscmaroc vous permet de consulter les textes juridiques marocains en vigueur de plusieurs matières. Notre site est conçu de sorte à vous faciliter l'accès aux textes de loi actualisés que vous retrouvez en quelques clics seulement.

© fiscamaroc.com 2011 - 2018 Tous droits réservés